A propos

La revue Images Secondes vise à explorer les mutations du cinéma à travers l’analyse de ses spécificités esthétiques, historiques et technologiques, envisagée au prisme des autres arts et des sciences humaines. Dans un contexte d’ouverture disciplinaire et tournée vers l’expression d’une pensée contemporaine, Images Secondes se positionne au cœur des pratiques et des recherches en cinéma par la mise en regard des objets filmiques avec l’actualité des sociétés. Revue annuelle à comité de lecture, structurée autour d’un thème directeur propre à chaque volume, Images Secondes est conçue et dirigée par des chercheuses en études cinématographiques et audiovisuelles.

Contributeurs  01 | 2018 Danse & cinéma, la recherche en mouvement

Rédactrices en chef

Marion Carrot, Diplômée de l’E.N.S. Louis-Lumière, Marion Carrot est doctorante en cinéma et danse à l’Université Paris-8 depuis novembre 2012. Sa thèse, sous la direction de Patrick Louguet et en co-direction avec Isabelle Launay, porte sur les mises en images des gestes dansés durant la période du cinéma muet, et s’intitule Danser dans les films muets, une expérience moderne. Elle s’intéresse aux rapports entre le cinéma et la danse, des premiers temps jusqu’aux cinédanses contemporaines en passant par les films musicaux hollywoodiens. Dans ce cadre, elle est intervenue en tant qu’ingénieure d’étude sur plusieurs projets du Labex Arts-H2H. Elle a également publié plusieurs articles sur le sujet, tels que « Vidéodanses en série » dans Repères, cahier de danse n°40 (2017), « Le perpétuel devenir », dans Franck Boulègue et Marisa Hayes (dir.), Art in Motion / Art en mouvement (2015), ou « Danse et cinéma, une relation sans histoire ? », dans Recherches en danse (2014) —— Sophie Walon, Docteure en études cinématographiques de l’Université Paris Sciences et Lettres, Sophie Walon est une ancienne élève de l’École Normale Supérieure de Lyon (Master 2 en philosophie et en études cinématographiques), et des universités de Cambridge (M. Phil Screen Media and Cultures) et d’Oxford (Mst Film Aesthetics). Sa thèse, soutenue en 2015 sous la direction de Jean-Loup Bourget (ENS Paris) et d’Isabelle Launay (Paris VIII), s’intitule Ciné-danse : histoire et singularités esthétiques d’un genre hybride. Ses recherches portent sur le corps et les sensations dans les films de danse expérimentaux. Elle s’intéresse par ailleurs beaucoup au jeune cinéma français sur lequel elle a publié plusieurs articles.

Comité scientifique

Christa Blümlinger, E.S.T.C.A., Université Paris-8-Vincennes-Saint-Denis —— Franck Boulègue, co-directeur du Festival International de Vidéodanse de Bourgogne —— Emmanuel Dreux, E.S.T.C.A., Université Paris-8-Vincennes-Saint-Denis  —— Laurent Guido, C.E.A.C., Université Charles-de-Gaulle-Lille-3 —— Marisa C. Hayes, rédactrice en chef de Repères. Cahier de danse et co-directrice du Festival International de Vidéodanse de Bourgogne —— Mathias Lavin, E.S.T.C.A., Université Paris-8-Vincennes-Saint-Denis —— Julie Perrin, Musidanse, Université Paris-8-Vincennes-Saint-Denis

Comité de rédaction de la revue

Marion Carrot, doctorante en cinéma, Université Paris-8-Vincennes-Saint-Denis —— Florence Chéron, docteure en Études Cinématographiques, rattachée à l’E.S.T.C.A., Université Paris-8-Vincennes-Saint-Denis —— Lydie Delahaye, doctorante en cinéma, Université Paris-8-Vincennes-Saint-Denis —— Bárbara Janicas, doctorante en cinéma, Université Paris-8-Vincennes-Saint-Denis —— Valérie Jottreau, doctorante en cinéma, Université Paris-8-Vincennes-Saint-Denis —— Céline Pluquet, doctorante en cinéma, Université Paris-8-Vincennes-Saint-Denis.

Éditeur

Association Images secondes, Paris, France.

 

 

Crédits accueil : © All This Can Happen, Sihoban Davies & Davih Hinton, 2012.